Temps restant de la campagne

Journées

Heures

Minutes

Secondes

Fin de la campagne

Seules les algues savent

MARIANNE LE BERRE & LÉO BADIALI

Seules les algues savent est un roman graphique, un récit complet, fantastique et onirique. Il conte l’histoire d’une femme qui, tous les soirs, s’immerge dans sa baignoire pour rejoindre le fond de l’océan.

Elle y joue avec les poissons, danse avec les algues, et y fait un jour la rencontre d’une seconde femme…

€0,00
| /

Le récit suit le quotidien d’Ariane, une femme partagée entre deux univers : sa vie de tous les jours, monochrome et répétitive ; et le fond de l’océan, dans lequel elle passe tout son temps libre.

En rentrant chez elle après une journée de travail monotone, Ariane se déshabille, s’immerge dans sa baignoire et se retrouve dans les fonds marins, dans lesquels elle joue avec la faune, danse avec la flore...

L’océan est-il contenu dans sa baignoire ?

Est-ce un songe, une échappatoire, un univers halluciné ?

Un jour, alors qu’elle profite sereinement de l’ondulation des algues au fond de l’océan, elle fait la rencontre d’une deuxième femme.

Au fil des rencontres, la danse de leurs corps dans les algues réalise une parade amoureuse involontaire, et elles s’enfoncent plus profondément dans le rêve, au risque de ne plus pouvoir en revenir.

Seules les algues savent est une bande dessinée de 128 pages en couleurs, de Léo Badiali et Marianne Le Berre.

Elle est écrite, dessinée, éditée et imprimée dans l’ouest de la France, de Nantes au Havre, en passant par le Finistère !

En contribuant au financement participatif, vous permettez au projet de voir le jour. Vous soutenez le scénariste et l’illustratrice dans leur processus de création, et vous pourrez recevoir bien plus que la bande dessinée !

Un fabuleux marque-page accompagnera toutes les commandes en version papier ; une magnifique affiche sérigraphiée égayera votre intérieur ; et vous aurez même la possibilité de découvrir un figurant de l’histoire dessiné à votre image, ou de gagner une illustration originale, dessinée à la main, pour vous !

Tout est parti d’une illustration, dessinée par Marianne un soir d’inktober : deux femmes prises dans une danse aquatique cristallisée par un baiser.

L’illustration a fait écho à quelques notes dans les carnets de Léo, une esquisse d’histoire onirique, une femme partagée entre la réalité et un univers rêvé composé de fonds marins et de forêts d’algues...

Quelques mois, quelques verres et beaucoup d’échanges de mails plus tard, un dossier est envoyé à l’association Raymond Leblanc, pour un concours belge de bande dessinée. Ce dossier se nomme… « Seules les algues savent » !

Il faut deux ans de plus pour que le projet se concrétise : deux ans de recherches, de tests et de réécriture, et une rencontre avec Julie Pommier, jeune éditrice en pleine construction de sa maison d’édition.

Quelques nouveaux verres, quelques nouveaux mails, et le moment arrive : le financement participatif ! À présent, le projet est entre vos mains…

L’écriture du récit est presque terminée, et le dessin des planches est en cours.

Le financement sert donc à payer le temps de travail des auteurs et de l’éditrice, les coûts d'impression et la production des contreparties.

Marianne Le Berre et Léo Badiali sont deux jeunes architectes ayant travaillé une première fois ensemble il y a quelques années. Tous deux tentent d'inventer une pratique plurielle, entre architecture, illustration, médiation culturelle et bande dessinée…

Seules les algues savent est leur premier projet de roman graphique.