Auteurs

Je ne suis pas folle

Le Gobestim

Cécile Barnéoud (l'illustratrice)

Cécile Barnéoud (l'illustratrice)

Cécile Barnéoud est illustratrice et dessinatrice de BD installée à Saint Herblain, à côté de Nantes. Après avoir achevé ses études à l'école Pivaut en 2016, elle dégote assez vite diverses petits projets créatifs, qui lui permettent continuellement d'affirmer son trait. 

Elle jongle entre illustration jeunesse, BD, création d'affiche, de logo, et passe également par des missions en freelance dans le jeu vidéo.

Mais c'est durant sa quête d'une nouvelle collaboration qu'elle rencontre Gaëtan Serra, professeur des écoles et auteur de plusieurs albums jeunesses. Le Gobestim ne tarde pas à prendre forme mais peine à se trouver une maison d'adoption ! Jusqu'à la rencontre avec ÉEdifice qui va permettre de concrétiser ce joli projet, fait avec passion.

Gaëtan Serra (le scénariste)

Gaëtan Serra (le scénariste)

Gaëtan Serra est un peu comme un super-héros, il a une double identité : professeur des écoles le jour et auteur jeunesse (albums, romans, documentaires) la nuit (et le reste du temps où il n’est pas en classe) ! Ses élèves sont souvent les premiers cobayes de ses écrits. Sa classe est son “laboratoire”.

Il a publié une vingtaine d’ouvrages en jeunesse, depuis les albums pour les plus petits jusqu’à des romans pour les jeunes adolescents. Littérature, pédagogie et arts sont des thématiques liées très ancrées dans ses livres. Le Gobestim est cependant sa première bande dessinée !

NOL VELLAR

Blandine Cecconi

Blandine Cecconi

Blandine Cecconi est une jeune autrice de 27 ans originaire du sud de la France. Elle est titulaire d’un Master en Création Artistique et autrice d’une thèse en cinéma et psychologie sur le traumatisme des personnages. Artiste et créatrice confirmée, sa curiosité l’amène à pratiquer des activités multiples comme la couture ou la reliure. En parallèlle de ses études, elle écrit plus d’une centaine de nouvelles et réalise des courts-métrages avant de se consacrer à l’illustration.

C’est en 2022 qu’elle entreprend la création de son roman, qu’elle rédige en seulement deux mois. Demi-finaliste, finaliste puis gagnante du concours Woody, Blandine touche un peu plus du doigt son rêve : vivre de sa création.

Poulpe Fiction

Jérôme Bellanger (Auteur)

Jérôme Bellanger (Auteur)

Né en 1979, Jérôme Bellanger alias jEROME a grandi dans les environs de la ville du Mans où il a suivi des études de chimie.

Havrais d’adoption, il a travaillé pendant un peu plus de dix ans comme physicien-chimiste dans la branche Recherche d’un important groupe pétrolier, avant de devenir restaurateur et musicien semi-professionnel.

Mais au-delà de ce CV atypique, jEROME a toujours dessiné.

Début 2017, jEROME débute la réalisation de «This is Hardcore», première aventure de Volpe, un renard taciturne mais sympa, amateur de vie nocturne. jEROME publie ensuite deux BD en auto-édition « Walking Raide » et « Bars parallèles ». C’est avec Édifice et « Poulpe Fiction » qu’il poursuit son aventure BD en 2023 !

Seules les algues savent

Marianne Le Berre et Léo Badiali sont deux jeunes architectes ayant travaillé une première fois ensemble il y a quelques années. 

Tous deux tentent d'inventer une pratique plurielle, entre architecture, illustration, médiation culturelle et bande dessinée… Seules les algues savent est leur premier projet de roman graphique.

Marianne Le Berre (l'illustratrice)

Marianne Le Berre (l'illustratrice)

Marianne Le Berre est une illustratrice finistérienne. En parallèle de ses études d’architecture à Nantes et deux années en agence, elle a développé une pratique qui lui tenait à cœur : l’illustration. De la rencontre entre cet attrait pour le dessin et ses études d’architecture est née une pratique professionnelle plurielle : Illustration d’architecture, cartographie sensible mais aussi…bande dessinée. Avec Léo Badiali, ils publient leur tout premier roman graphique, Seules les algues savent, aux Éditions Édifice.

INSTAGRAM
Léo Badiali (le scénariste)

Léo Badiali (le scénariste)

Léo Badiali est diplômé de l’école d’architecture de Nantes. Sa pratique est aujourd’hui centrée sur la diffusion de l’architecture vers le grand public : conférences, expositions, visites et ateliers pédagogiques en milieu scolaire, au sein de l’association nantaise ARDEPA. En parallèle, il mène des projets d’écriture, d’illustration, de construction ou de bande dessinée. Il publie avec Marianne Le Berre Seules les algues savent, leur premier roman graphique, aux Éditions Édifice.

instagram